Blog Hœdic

Parfois, on n’a pas besoin de partir loin pour se dépayser. Hœdic en est le meilleur exemple: à environ une heure de Quiberon en bateau, elle est l’une des trois îles au large du Morbihan avec Houat et Belle-Île. Et perso, c’est ma préférée.

Ça va bientôt faire 7 ans que je vais là-bas l’été avec ma famille ou mes amis et je ne m’en lasse pas. Il me suffit de quatre jours là-bas pour oublier complètement le reste du monde et me ressourcer. J’aime tout là-bas : la senteur des herbes sauvages, la pointe de l’île où nichent les goélands, son sable fin, son eau (plutôt) fraîche et le vent qui y souffle continuellement.

J’y suis retournée il y a peu de temps et j’avais envie de partager avec vous quelques photos que j’ai faites là-bas. Rien de foufou mais j’espère que ça vous fera voyager un peu et sentir les embruns.

Selon moi, l’adjectif qui qualifie le mieux Hœdic est « sauvage » : on est sur le territoire des goélands, mouettes, faisans et autres petits pioupious en tout genre. J’adore me percher en haut des rochers et les observer se jouer du vent et tourbillonner dans les airs.

Être perdu au milieu de l’océan c’est aussi l’occasion de se faire un tête-à-tête avec le soleil levant. Il y a comme une sorte d’intimité qui se créer entre nous : on partage un instant tout doux qui marque le début d’un jour nouveau, qui annonce les possibles et réveille le monde des vivants.

J’aime Hœdic parce qu’elle est pleine de surprises. Elles abritent des chatons tout doux, des serpents de deux cent mètres de long, des mégalithes et des légendes millénaires.

Merci de m’avoir lue !

Blog D'autres articles

Tous les articles